Du sensible au sensuel



COLLECTION PRISE 1

Du sensible au sensuel

No 43
Roxane Tessier-Ferland


PRÉAMBULE

De la sloche brune. Un ciel nuageux, mais sans pluie. Un trottoir sale. Un complet d’homme qui s’ennuie. Une salle d’attente. Une journée monotone. Un chauffeur de métro. Des barreaux de prison. Un escalier roulant.
Je suis en sens inverse
Dans l’escalier roulant
Gris

Un bon choix. Un ciel bleu. Le sourire d’un ami. Des cheveux dans le vent. Une main sur une épaule. Des pieds nus dans l’herbe. La première neige.
Il y a pourtant un peu de blanc dans un coin.

Un cul-de-sac. Une falaise abrupte. Un morceau de casse-tête caché sous le lit.
Un sentier sans fin. Une énigme sans solution. Le brouillard du soir. La fin.
Fin de quoi? (La faim de toi.) Y’a jamais eu de début, y fait trop noir.



TEXTE INTÉGRAL EN PDF



Retour aux publications Hiver 2002