Écueil de verre



COLLECTION PRISE 1

Écueil de verre

No 49
Vincent Beauchemin


PRÉAMBULE

Peut-être suis-je aveuglé par la beauté, peut-être suis-je trop tenté par sa main qui me grise, par l’étreinte de son corps, mais rien n’est plus beau qu’une goutte de rosée cherchant refuge au creux d’une feuille, dansant sur ses nervures avant de la pénétrer.



TEXTE INTÉGRAL EN PDF



Retour aux publications Hiver 2003