Mercurochrome



COLLECTION MINI

Mercurochrome

No 9, mai 2004
Kim Daley-Meunier


PRÉAMBULE

Ça peut sembler étrange de rattacher un produit à des souvenirs d'enfance. Mer-cu-ro-chrome. La dernière fois que j'en ai entendu parler, je devais bien avoir 5 ou 6 ans ! Un drôle de mot quand on a cet âge-là...et puis une sorte de fascination pour sa couleur crue, mais en même temps, la peur d'une bizarre sensation de brûlure lorsqu'on l'applique.
Ça brûle, c'est rouge orangé : une sorte de rituel pour aider à la guérison !


Retour aux publications Hiver 2004