Ouvert d'esprit
Recherche Lancer la recherche

« Accueil  >  Le cégep  >  À propos du cégep  >  Projet éducatif

Le cégep

Le projet éducatif du cégep du Vieux Montréal

Le projet éducatif a eu vingt ans

En 1996, la communauté du cégep du Vieux Montréal présentait avec fierté l’orientation de sa démarche et son idéal dans un projet éducatif prometteur. Vingt ans ont passé, et le Collège profite de cet anniversaire pour réitérer son indéfectible adhésion aux valeurs exposées dans le Projet éducatif de 1996 et pour rappeler la mission d’enseignement qu’il s’est donnée.

Le texte qui suit offre une version allégée, simplifiée et actualisée du document de 1996 destinée à tous les membres de la communauté du cégep du Vieux Montréal ainsi qu’au grand public. Y sont placées entre guillemets les phrases qui proviennent directement du projet initial de même que quelques expressions particulièrement importantes. On peut avoir accès au document d’origine dans son intégralité.

Historique : héritage et constitution  

Les orientations du projet éducatif

Quoi qu’il en soit et au-delà du temps, les grandes orientations du projet éducatif du Cégep du Vieux Montréal demeurent les mêmes :

Une approche humaniste de la formation

Le projet éducatif du Cégep du Vieux Montréal place la personne humaine, « unique et riche de potentiel », au cœur de sa mission et prône « une approche éducative axée sur le développement intégral de la personne ».

Pour former la personne dans son unicité, le projet éducatif recommande « le respect mutuel entre les élèves, les professeurs, les professionnels, les cadres et les employés, de même que le respect des droits des minorités, sans pour autant négliger les droits et besoins d'affirmation de la majorité ». Il invite aussi à « l'ouverture d'esprit et à l'accueil de la différence » de même qu’au soutien à l’épanouissement de chacun suivant son potentiel propre - ce qui implique une grande diversité de l’offre éducative.

Afin de favoriser le développement optimal du potentiel des personnes, le projet éducatif préconise l’offre d’une « formation plurielle » traversée par les différentes formes de la culture. Il encourage aussi l’acquisition d’habiletés et de savoirs « essentiels et transférables » et la création de liens entre les savoirs et les pratiques disciplinaires.

Enfin, parce que la personne humaine est un être social, le projet éducatif repose sur des valeurs comme « l’entraide, l’équité et la solidarité » non seulement dans les rapports à l’intérieur de l’établissement, mais également « face aux défis actuels de notre société et de l’humanité ». Du même élan, il appelle au maintien de l’approche inclusive du Collège.

Le développement de la compétence

L’enseignement de niveau collégial s’articule autour des notions de compétences. « À ce titre, ses objectifs de formation sont centrés sur l'apprentissage de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être qui rendront les élèves capables d'assumer leurs tâches futures avec discernement et précision, de façon éthique et professionnelle. » Au cégep du Vieux Montréal, nous désirons « … poursuivre sans relâche le développement des compétences propres aux différents profils de formation qui permettent par la suite l'intégration au marché du travail ou encore de continuer ses études ».

Nous continuerons de privilégier le développement du jugement et de la capacité de réflexion de nos étudiantes et de nos étudiants afin qu’ils deviennent des citoyens capables de comprendre le monde riche, complexe et en mutation rapide dans lequel ils vivront. Et parce que la communication reste au cœur de toutes les démarches, nous faisons de « la maîtrise de la langue une priorité incontournable » tout en encourageant, après l’acquisition de l’anglais langue seconde, l'apprentissage d’autres langues.

Enfin, si le projet éducatif met l’accent sur le développement d'habiletés intellectuelles fondamentales de même que celui de méthodes efficaces de travail intellectuel, il valorise aussi « l'effort, la persistance, la rigueur, le goût et la fierté du travail bien fait » sans lesquels tout enseignement, aussi pertinent soit-il, serait incomplet. En conséquence, nous encourageons le soutien aux étudiants en difficulté, mais aussi et pour tous, l’excellence.

Le développement de l'autonomie

Au cégep du Vieux Montréal, nous croyons que cette autonomie fera de nos étudiantes et de nos étudiants des « citoyens éclairés, capables de penser par eux-mêmes et de réfléchir, d'aborder les questions morales et éthiques, de regarder le monde avec un œil critique et de contribuer à son avancement » - ce qui implique responsabilisation, créativité et innovation de la part de tous les intervenants mais, au premier chef, de l’élève lui-même.

« Les approches pédagogiques qui encadrent l’élève tout en lui permettant de prendre en main son projet de formation et d’utiliser son pouvoir de décision » seront également les assises de la formation, car « [si] apprendre constitue un défi permanent de la vie contemporaine, il faut développer auprès de l’élève et du personnel les habiletés et les attitudes qui permettent à chacun d'identifier ses acquis de formation et de cerner ses besoins de perfectionnement ».

Enfin, le développement de personnes autonomes implique aussi que celles-ci prennent en charge leur santé physique et psychologique. À cet effet, nous favorisons tout ce qui peut contribuer au développement de saines habitudes de vie, génératrices d'estime de soi et de confiance en ses capacités.

Travailler ensemble à la réalisation du projet éducatif

Si la formation de l’individu est le pivot autour duquel gravitent les principales orientations de notre mission, la nécessité de réaliser ensemble le projet éducatif invite à placer au premier plan des principes comme la concertation, « la collaboration, la coopération et le partage ». Dans cette perspective, nous ne saurions non plus négliger l’importance d’une communication saine et d’un climat de confiance indispensables à l’engagement et à l’accomplissement personnel et collectif.

Au cégep du Vieux Montréal, le projet éducatif de 1996 a porté des fruits précieux et, forts de nos réalisations passées, nous voulons continuer à encourager les projets communs où se concrétise l’idéal que formule le projet éducatif. Ces réalisations – dont chacune est louable en soi – le sont pour l’exemple qu’elles donnent, l’inspiration et le sentiment d’appartenance qu’elles procurent; véritable tremplin pour l’avenir, elles assurent que « le cégep du Vieux Montréal se développera en s’appuyant sur les forces qui le constituent en favorisant leur épanouissement ».

 

* Le projet éducatif du cégep du Vieux Montréal a aujourd’hui vingt ans ; cette version allégée est sa reconduite pour, souhaitons-le, plusieurs années*