Ouvert d'esprit
Recherche Lancer la recherche

« Accueil  >  Le cégep  >  Portraits de diplômés  >  Bayzelon, Lucas

Le cégep

Arts et communication graphique
 
Lucas Bayzelon

Si tu devais décrire le cégep du Vieux Montréal en seul mot, quel serait-il?

Cool

Pourquoi as-tu choisi le programme de Photographie?

Pour voyager aux quatre coins de la planète, appareil photo au cou. :)

Qu’est-ce que le programme t’a apporté que tu ne soupçonnais pas?

Que j’avais plus d’habilités à travailler derrière l’ordinateur que derrière l’objectif.

Quel a été ton parcours à la fin de tes études?

 J’ai commencé en travaillant comme retoucheur junior pour un photographe (André Doyon). Ce fut trois années très formatrices où j’ai (re)touché à différents types de photos : mode, objets, architecture, et surtout, beaucoup de photographies culinaires. En 2009, je me suis lancé à mon compte en créant, avec Gabriel Carbonneau (ancien étudiant du CVM), Studio Boite Visuel S.E.N.C  (Visual box).

Qu’est-ce qui t’a donné le goût de démarrer ta propre entreprise?

En fait, c’est Gabriel qui m’a poussé à quitter mon emploi de 40 heures/semaine. Il travaillait déjà depuis un bon moment à son compte comme assistant-photo et retoucheur. Il commençait à être débordé. On discutait souvent qu’on rêvait d’avoir un espace où on allait pouvoir faire nos projets personnels, tout en retouchant des photos pour payer le loyer. On s’est loué un studio dans le Mile-End et on a vite réalisé qu’il y avait une grosse demande pour la retouche, surtout en publicité. On a mis nos projets photo de côté et on a foncé !

Quels conseils donnerais-tu aux futurs diplômés qui souhaiteraient se lancer en entrepreneuriat?

De ne pas avoir peur et d’aller au bout de leurs projets!

Qu’est-ce qui t’inspire en photographie?

Travailler sur les projets personnels de photographes. À Montréal, on a un bassin de photographes très créatifs. J’aime quand on se fait approcher par des photographes qui ont des beaux projets et qui veulent rassembler la crème de la crème pour les réaliser (styliste, maquilleur/maquilleuse, modèle(s), assistant(s) et retoucheur). C’est inspirant et motivant de participer à la réalisation d’une belle série d’images qui va être vue et appréciée par un très large public, et d’autant plus lorsque celle-ci gagne des prix nationaux (et internationaux parfois).

Visionnez le portfolio de Lucas Bayzelon

Liens utiles