Ouvert d'esprit
Recherche Lancer la recherche

« Accueil  >  Le cégep  >  Portraits de diplômés  >  Saulnier

Le cégep

Arts, Lettres et communication

Si tu devais décrire le cégep du Vieux Montréal en un seul mot, quel serait-il?

Découverte

En quoi le cégep a-t-il changé ta vie?

Le cégep du Vieux Montréal m'a ouvert les yeux sur la diversité de notre société et m'a donné envie de découvrir ma ville et de m'intéresser aux différentes cultures qui m'entourent.

Pourquoi as-tu choisi le programme d’Arts, lettres et communication, option Langues ?

En entrant au Cégep, je savais déjà que je voulais devenir enseignante en langues. Le programme me semblait parfait pour cibler quelle langue exactement. J'ai hésité un peu avec l'allemand, qui a été une heureuse découverte pour moi, mais mon choix s'est finalement arrêté sur l'anglais. Le cours de tutorat par les pairs que j'ai suivi pour mon 2e cours d'anglais m'a beaucoup motivé quant à l'enseignement de cette langue.

Qu’est-ce que le programme t’a apporté que tu ne soupçonnais pas?

Un amour pour la langue allemande! Je pensais que j’aimerais davantage l'espagnol, mais je me suis rendue compte, comme l'anglais me passionnait déjà, que les langues germaniques étaient plus dans mes cordes. J'ai aussi construit des amitiés avec des gens très différents de moi, mais qui m'apportent encore beaucoup aujourd'hui au quotidien. J'ai connu ces gens dans le programme de langues.

Quel a été ton parcours à la fin de tes études?

Je suis entrée à l'Université Concordia dans le programme d'enseignement de l'anglais langue seconde et après le BAC j'ai tout de suite commencé à travailler au Collège Laval. Peut-être que j’irai décrocher un diplôme en études spécialisées, dans un futur plus ou moins rapproché.

Pourquoi as-tu choisi l’enseignement ?

Pour la relation avec les élèves, le travail d'équipe et la créativité. Ce sont trois aspects qui sont pour moi essentiels au quotidien. Je ne me verrais sincèrement pas faire autre chose.

Tu travailles présentement en enseignement dans un collège privé, à Laval. Parle-nous de ton quotidien. Que préfères-tu de ton travail ?

Je travaille avec des élèves de première secondaire. Ils sont vraiment généreux et attachants. Enseigner l'anglais permet une grande proximité avec les élèves puisque nous les encourageons beaucoup à communiquer en classe. C'est la plus grande force de mon métier, je crois, les échanges que je peux avoir avec eux.
Je travaille aussi en étroite collaboration avec un collègue et ensemble, nous tentons d'enseigner autrement, de manière à recentrer l'enseignement autour de l'élève et non de l'enseignant. Ce n'est pas un processus facile, mais il permet à chaque élève d'avoir sa place et d'avancer à son rythme alors c'est très enrichissant au niveau pédagogique.

Une chose que les gens ignorent ou qui est méconnue par rapport à ton domaine.

Un enseignant est d'abord et avant tout un éducateur.
Je pense que secrètement, le but de chaque enseignant est de faire une différence dans la vie des élèves.

Liens utiles