Ouvert d'esprit
Recherche Lancer la recherche

« Accueil  >  Le cégep  >  Prix et distinctions  >  Hiver 2015

Le cégep

Hiver 2015

Lauréats au concours intercollégial de poésieDeux étudiants du CVM, lauréats au concours intercollégial de poésie

Dans le cadre du concours de poésie pour le recueil intercollégial, le jury composé des poètes Aimée Dandois et Patrick Coppens et de l’écrivaine Claire Varin a finalement délibéré et nommé trois lauréats parmi les quelque 150 participants. Parmi ceux-ci, deux étudiants du cégep du Vieux Montréal ont été sélectionnés.

Le premier prix a été décerné à Colin Gagné-Zouvi, étudiant en Arts et lettres profil Création littéraire, pour son texte En Basse-Côte-Nord.

Et le troisième prix a été décerné à Sarah Boutin, finissante en Arts visuels, pour son texte J’expire.

Nous tenons à remercier les membres du jury local, Laurence Olivier, Carole Carpentier et Maryse Andraos.

Des étudiants du programme de Techniques de l’informatique remportent une compétition d’applications mobiles

Les 6 et 7 février avait lieu la compétition de développement d'applications mobiles ApplETS à l’École de technologie supérieure. Les étudiants avaient environ 20 heures pour développer une application mobile sur le thème imposé au début de la compétition. Le thème de cette année était la santé. Une dizaine d'équipes de cégeps et d'universités ont participé, dont deux du cégep du Vieux Montréal.

L’équipe de François Genest, Olivier Racette et Oleksandr Yuvzhenko a développé une application Android permettant de mesurer et de conserver les résultats de pression artérielle de l’utilisateur.

L’équipe composée de Danny Boisvert, Laurel Daigneault et Philippe Deschesnes a réalisé une application qui s’apparente au fonctionnement de l’application populaire Tinder afin de promouvoir des choix santé. Cette équipe a remporté le 1er prix pour les projets provenant du collégial.

De gauche à droite sur la photo : François Genest, Olivier Racette, Oleksandr Yuvzhenko, Laurel Daigneault, Philippe Deschesnes et Danny Boisvert

Félicitations aux deux équipes!

Deux étudiants du CVM remportent un prix au concours Les voix de la poésieDeux étudiants du CVM remportent un prix au concours Les voix de la poésie

Le cégep du Vieux Montréal s'est démarqué, encore cette année, au concours de récitation Les voix de la poésie, auquel 40 000 étudiants du Canada ont participé.

Mattis Savard-Verhoeven, étudiant en Sciences humaines, profil Questions internationales, a obtenu le premier prix de la section bilingue par son interprétation, sa grande clarté et son sens de la nuance. Ce prix s’accompagne d’une bourse de 5 000 $ et d'un chèque de 1000 $ destiné à la bibliothèque du CVM pour l’achat de recueils de poésie.

Lou-Anne Bouchard, étudiante en Création littéraire, a gagné le troisième prix de la section française pour son interprétation. Elle a reçu une bourse 500 $, ainsi que 250 $ supplémentaires pour la bibliothèque du Collège.

Félicitations aux gagnants ainsi qu’aux enseignants du département de français qui leur ont prodigué de précieux conseils, Denise Ally et Richard Lachance!

Nous remercions les professeurs et les étudiants qui ont participé au concours local, Nathaly Ledoux, ainsi que les membres du jury composé de Lucia Carballo, Anne-Marie Cousineau, Benoit Vermeulen, Katherine Walsh et Caroline Orton.

De gauche à droite : Richard Lachance, Lou-Anne Bouchard, Mattis Savard-Verhoeven et Denise Ally.  

Une étudiante en Arts visuels lauréate du concours de dessin «Mon fleuve et moi»

À sa quatrième édition, le concours de dessin Mon fleuve et moi de la Fondation Monique-Fitz-Back a reçu les oeuvres de 6 066 jeunes des niveaux primaire, secondaire et collégial provenant de 13 régions du Québec.

Le dessin de Jodie-Anne Penaflorida-Lopez s’est distingué de tous les autres et a été retenu par le jury comme lauréat dans la catégorie « Navires et métiers » (niveaux secondaire et collégial). En tant que lauréate, Jodie-Anne recevra un montant de 300 $ ainsi que le livre Le Saint-Laurent, guide de découverte. De plus, son dessin fera partie de la murale des œuvres finalistes et lauréates. La murale sera exposée à l’Aquarium du Québec et sur la promenade Samuel-de-Champlain de mai 2015 à mai 2016. Les murales seront également exposées sur plusieurs traversiers de mai 2015 à mai 2016 (entre Québec et Lévis, Sorel-Tracy et Saint-Ignace-de-Loyola, Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine).

Un étudiant du CVM lauréat au 26e Intercollégial d’arts visuels à Sherbrooke

Félicitations à Thomas Roy Bourdages qui a remporté une bourse RIASQ de 200 $ lors de l’Intercollégial d’arts visuels qui avait lieu du 28 avril au 10 mai 2015 au Musée des beaux-arts de Sherbrooke.

Thomas Roy Bourdage s'est vu remettre un des cinq prix par le jury pour son œuvre Cocoon. Le jury été conquis par la force poétique et évocatrice qui se dégage de l’œuvre, la finesse de la composition et pour l’agencement et le traitement des matériaux.

Les trois étudiants qui représentaient le CVM, Sofia Benkirane, Nathan Leblanc-Limoges et Thomas Roy Bourdages ont fait très belle figure, et la délégation de professeurs du Département d’arts visuels a certainement eu son effet dans ce beau moment à célébrer.

Nous remercions Christiane Cheyney, Jérome Fortin, Dominique Valade et, surtout, Thierry Marceau pour tout le temps qu’il a investi dans ce projet.

Félicitations à nos trois étudiants!

Deux étudiantes du Cégep obtiennent une distinction au concours Critère

Mégane Sauvé, étudiante en Création littéraire, et Charlotte Beaulieu, étudiante du profil Optimonde, ont toutes deux été récompensées le 6 mai dernier, dans le cadre du prestigieux concours littéraire intercollégial Critère.

Mégane Sauvé, aussi membre du comité de rédaction de la revue Tric Trac, a remporté le deuxième prix (800 $) avec son texte intitulé Trauma. Tout au long de son processus d’écriture, elle a été accompagnée, conseillée et encouragée par Marie-Ève Sabourin, professeure de français.

Charlotte Beaulieu a quant à elle obtenu une mention du jury (500 $) pour De fer et de plumes. C’est Simon Lanctôt, professeur de français, qui l’a soutenue et guidée avec sensibilité.

Félicitations aux deux gagnantes!

Pour l'instant, Les voix de la poésie et Critère : les trois principaux concours littéraires intercollégiaux ont primé nos étudiants. Tout un honneur!


Sur la photo du haut : Mégane Sauvé (à gauche) accompagnée de l’enseignante Marie-Ève Sabourin (à droite).

Sur la photo du bas : Charlotte Beaulieu

Prix de la critique à un étudiant du CVM

Zacharie Barabé-Desrosiers, étudiant du profil Questions internationales, a gagné l’un des cinq prix du concours des critiques du Prix littéraire des collégiens. Son texte sur Le feu de mon père de Michael Delisle a été publié dans le cahier Livres du journal Le Devoir, le 9 mai dernier.

Le jury l’a choisi pour la sensibilité remarquable dont il fait preuve et pour sa capacité à rendre compte des différents aspects qui constituent l’œuvre de Delisle. Il s’est distingué parmi une quarantaine de textes soumis par des étudiants de tout le Québec. Félicitations!

Vous pouvez lire sa critique sur le site Internet du Devoir.

Les génies sont récompensés!

Le programme Sciences de la nature a tenu sa finale de Génies en herbe, le 3 juin dernier.

Félicitations à l’équipe formée de Ludovic Ellefsen, Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil, Camille Trudeau-Laurin et Xavier Roche-Garon qui a remporté les honneurs. Chaque membre de l’équipe a reçu le grand prix, soit un iPad, gracieuseté du Collège et de sa fondation. Le prix leur ont été remis par Mesdames Catherine Jolicoeur, directrice adjointe des études, et Anne-Marie-Gauthier, coordonnatrice à la Fondation du cégep du Vieux Montréal. L’autre équipe finaliste était formée de Jeanne Cournoyer-Charest, Simon Gingras-Palardy, Cloé Loiselle et Salomé Villeneuve. Des prix de participation leur ont été remis par le Syndicat des professeurs du cégep du Vieux Montréal.

Organisée dans le cadre d’un projet d’encouragement à la réussite, cette compétition de Génies en herbe, qui a débuté au mois de février dernier, a pour but de reconnaître l'implication des étudiants dans leurs études et de mettre en évidence les connaissances acquises tout au long du programme (formation spécifique et générale). Des équipes ont été mises au défi en tentant de répondre à des questions portant sur trois thèmes : sciences, arts et lettres et culture générale.

Bravo à tous ceux et celles qui ont pris part à la compétition!

Solène Bourque reçoit un prix pour « Parler pour grandir »

Le 28 mai 2015, Solène Bourque, psychoéducatrice et enseignante en Techniques d’éducation spécialisée au cégep du Vieux Montréal, a reçu le Prix Publication – Grand public 2015 de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ) pour son livre Parler pour grandir : simulation du langage et intervention psychoéducative, publié aux Éditions Midi trente.

Co-écrit avec Geneviève Côté, orthophoniste, Parler pour grandir est un guide de stimulation du langage et d'interventions psychoéducatives pour les 0-6 ans. Destiné aux parents, éducateurs et aux intervenants en petite enfance, il permet de mieux cerner les différents retards et troubles langagiers et d'accompagner l’enfant dans le développement de son langage.

Félicitations aux deux auteures pour cette distinction!

Sur la photo : les deux auteures Geneviève Côté, à gauche, et Solène Bourque, à droite.

Marie-Andrée Boivin reçoit deux prix pour son film documentaire Femmes sourdes, dites-moi

Marie-Andrée Boivin, vidéaste et chargée de cours pour l’AEC Communication et surdité au cégep du Vieux Montréal, a réalisé le documentaire Femmes sourdes, dites-moi. Depuis sa diffusion en mai dernier, le documentaire a reçu deux prix, soit celui du Meilleur documentaire au Festival Cinedeaf de Rome et une Mention honorable au Toronto International Deaf Films and Arts Festival.
Femmes sourdes, dites-moi relate l’histoire des femmes sourdes ayant fréquenté l’Institut des sourdes-muettes géré par les Sœurs de la Providence. Marie-Andrée raconte : « Je suis une femme sourde, l'histoire des sourds ne m'a pas été racontée. Je suis allée à la rencontre de femmes sourdes, je leur ai demandé de me raconter leur histoire de vie. Mon histoire. Elles ont fréquenté la première et seule école de filles sourdes au Québec et au Nouveau-Brunswick, L'Institut des sourdes-muettes de Montréal, dirigé par les Soeurs de la Providence, en activité entre 1851 et 1975. Les femmes sourdes de cette génération se connaissent toutes. Elles partagent une histoire commune, une langue commune. Elles me l'ont racontée cette histoire; elles vous la racontent maintenant. »

Le documentaire sera présenté un peu partout au Québec et dans d’autres festivals internationaux au cours de l’été.

Toute la communauté collégiale félicite Marie-Andrée Boivin pour cette distinction!

Photo : Marie-Andrée Boivin, à gauche. Facebook/Festival Cinedeaf.