Ouvert d'esprit
Recherche Lancer la recherche

« Accueil  >  Le cégep  >  Recherche au CVM  >  Recherches  >  Recherches en collaboration

Le cégep

Recherches en collaboration

Mise en œuvre d’un modèle d’équipe de soutien à l’enseignant pour répondre aux besoins des étudiants du collégial en situation de handicap, 2011-2015

 

Cette recherche porte sur la mise en oeuvre d’un modèle destiné à soutenir les enseignants du collégial qui interviennent auprès d’étudiants en situation de handicap (ESH). Notre cadre de référence s’inscrit dans une perspective qui allie le modèle de processus de production du handicap (PPH) (Fougeyrollas et al., 1998) à celui de la situation pédagogique (Legendre, 1993). De façon spécifique, nos objectifs sont :

  1. Analyser les situations de handicap pédagogique en développant et en utilisant une grille d’analyse/intervention de soutien;
  2. Documenter les pratiques exemplaires d’individualisation de l’enseignement (c.-à-d., de différenciation pédagogique, d’accommodation, d’accommodement) mises en place par les enseignants lorsqu’il y a réussite des apprentissages de leurs étudiants;
  3. Amorcer le développement d’une forme simple et utile de soutien aux enseignants du collégial dans la réussite scolaire des étudiants en situation de handicap en enrichissant la démarche actuelle mise en place par les intervenants du service d’aide aux élèves (SAIDE) du cégep du Vieux Montréal.

Une méthodologie alliant recherche-action et recherche qualitative est privilégiée. Les trois années de réalisation du projet permettront de travailler à l’élaboration et à la validation d’une grille d’analyse/intervention avec les intervenants professionnels du SAIDE et des enseignants du cégep du Vieux Montréal ainsi qu’au développement d’un modèle d’équipe de soutien aux enseignants.

Dans un premier temps, il est prévu de compiler 450 grilles d’analyse-intervention et d’en ressortir les éléments d’obstacles et favorisant l’apprentissage des ÉSH. Ces données seront complétées pour identifier plus en profondeur les pratiques exemplaires d’individualisation par des entrevues semi-structurées auprès d’enseignants (N=25), des étudiants (N=25) et des parents (N=10). Un journal de bord sera tenu par les chercheurs et collaborateurs de milieu de pratique.

L’équipe de recherche se réunira environ aux 6 semaines, tout au long de la recherche, pour échanger et effectuer les ajustements nécessaires au développement du modèle d’équipe de soutien ainsi qu’à la grille d’analyse/intervention appelée à évoluer au-delà de ce projet.

Enfin, une première évaluation du soutien apporté aux enseignants au cours de ce projet impliquera la réalisation d’entrevues semi-structurées auprès d’enseignants (N=25) et du personnel intervenant du SAIDE (N=6) ainsi que l’analyse des journaux de bord. La réalisation de ce projet permettra de porter, pour une première fois, un regard scientifique sur le phénomène de l’inclusion au collégial d’ÉSH tout en impliquant les acteurs de première ligne dans la démarche.


L’état de la connaissance et de la reconnaissance de la personne présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA)
FRQSC, 2011-2013

  • Nathalie Poirier, Université de Montréal, chercheuse principale
  • Mildred Dorismond, Soins infirmiers, co-chercheuse, CVM (mdorismond@cvm.qc.ca)
     

Ce projet a pour but de mettre en parallèle les connaissances issues des publications scientifiques et les perceptions de la personne autiste et de son entourage, permettant ainsi de planifier de meilleures actions à poser tout en favorisant l’intégration de la personne autiste dans la société.

Pour ce faire, la recherche se divise en trois parties où la première se veut une recension systématique des écrits portant sur des thèmes précis associés à la problématique de l’autisme, tels que : a) la prévalence et le diagnostic, b) la santé, c) la famille, d) les interventions efficaces, e) le milieu de garde éducatif, f) le milieu scolaire, g) l’adolescence, h) la vie adulte, i) l’aspect politique et juridique. La deuxième partie explore en profondeur la perception de la fratrie et celle des parents de la personne présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). La dernière expérimente un questionnaire quantitatif cherchant à établir la connaissance et la reconnaissance de ces personnes.

Jusqu’à présent, aucune recherche n’a été conduite en contexte québécois pour préciser l’état des connaissances et de la reconnaissance des TSA.  Cette recherche apportera ainsi un apport indéniable à l’avancement des connaissances des caractéristiques des personnes présentant un TSA selon les critères diagnostiques et les niveaux de sévérité suggérés dans le DSM-V.  De par ces informations, il sera intéressant d’analyser les convergences et les divergences de définitions et de vérifier si ces similitudes ou différences sont perçues par la famille (les parents et la fratrie), les intervenants et les personnes présentant ce trouble.


Intégrer les nouvelles populations étudiantes en situation de handicap : mission possible !
2010-2013

  • Julie Beaumont, SAIDE, chercheuse, Cégep du Vieux Montréal (jbeaumont@cvm.qc.ca)
  • Carole Lavallée, chercheuse, Cégep du Vieux Montréal
  • Odette Raymond, SAIDE, chercheuse, Cégep du Vieux Montréal (oraymond@cvm.qc.ca)
  • Marc Tremblay, SAIDE, chercheur, Cégep du Vieux Montréal (marctremblay@cvm.qc.ca)

 

Dans le cadre du réinvestissement en enseignement supérieur par le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), une équipe travaille à la mise en œuvre d’un projet intitulé : Intégrer les populations dites émergentes aux études supérieures: Mission possible! Quatre établissements y participent : l’Université de Montréal, l’Université du Québec à Montréal, le Collège Montmorency et le Cégep du Vieux Montréal.

Ce projet propose l’élaboration d’un modèle de transition pour l’intégration de populations d’étudiants dites émergentes, généralement appelées Nouvelles populations en situation de handicap. Les populations visées sont composées des étudiants ayant des troubles d’apprentissage (TA), des troubles envahissants du développement (TED), des troubles déficitaires de l’attention (TDA/H) et des troubles graves de santé mentale (TGSM). Pour ce faire, des activités permettront d’explorer les bonnes pratiques d’intégration de ces élèves ainsi que  les besoins des enseignants afin de leur fournir des outils d’informations ou des formations pour les soutenir adéquatement.


Projets antérieurs de recherche en collaboration