Les mémoires de Casanova

Karl Trudel (Sciences humaines)

Les XVIIe et XVIIIe siècles sont riches en personnages illustres et colorés, le plus souvent grâce à leurs découvertes, leur talent ou leurs luttes.  Il en est beaucoup moins pourtant qui doivent à leur charme et à leur allure l’essentiel de leur renommée.  Parmi ces derniers, le plus célèbre est certainement Casanova.  Plusieurs connaissent  son nom, mais on ne connaît généralement rien de sa vie, le confondant même avec une légende.  Le plus surprenant est que l’essentiel de sa gloire vient d’avoir tout bonnement conquis le cœur de plusieurs femmes.

Casanova, né à Venise en Italie, au début du XVIIIe siècle à l’époque où l’Europe distinguée redécouvre l’Antiquité classique et organise des fêtes grandioses. La littérature y joue un grand rôle et plusieurs écrivains font le voyage vers ce coin supérieur de l’Adriatique.  L’un d’eux, le poète Goldoni, est alors considéré comme le “ poète de Venise ” et inaugure le mouvement de la poétique sensuelle. L’Italie demeure pourtant dominée par la morale catholique.  En Toscane, ainsi que dans le royaume de Naples, avec Parme, qui revient aux mains des Bourbons d’Espagne après 1734, une politique réformiste et éclairée se met pourtant en place, permettant la diffusion d’idées nouvelles.  Ce mouvement sera renforcé par le traité d’Utrecht, en 1713, qui fait passer tout le pays sous la domination des Habsbourgs d’Autriche.

Giacomo Casanova, fils de Gaetano Giusepe et de Zanetta Farussi, est né en 1725.  Son père, après une vie agitée, était devenu comédien; sa mère, fille d’un cordonnier était elle aussi actrice, mais à Paris.  Le jeune séducteur a donc connu très tôt le monde du spectacle, notamment la fameuse “ Silvia ” chère à Marivaux.  De plus, Casanova a reçu une bonne éducation.  Il a fait ses études en droit à l’université.  À 16 ans, il décide de faire carrière dans la religion.  Après quelques années, il changea d’idée et décide plutôt de conquérir le cœur des femmes.  Une longue carrière commence alors.  Malgré tout, Giacomo Casanova n’a pas été que le tombeur de ces dames, il a aussi fondé la Loterie nationale à Paris.  À Vienne, il contribue à la composition du livret de Don Giovanni , écrit par Lorenzo da Ponte et mis en musique par Mozart.  Il a proposé à Catherine II d’aligner le calendrier russe sur le calendrier grégorien.  À Ferney, il s’est également disputé avec Voltaire à propos de littérature et de politique.  Il a aussi écrit un traité de mathématique.  En France, de 1775 à 1783, il publie hebdomadairement  le magazine “ Le messager de Thalie ”.  À la fin de sa vie, il écrit sa magistrale autobiographie intitulée Histoire de ma vie  qui recense l’essentiel de ses “exploits”.  Il y raconte notamment sa fameuse évasion de la prison de la république de Venise, en 1756.  Il nous raconte surtout les aventures qu’il a vécues avec ses quelque cent vingt-deux femmes.  Lorsqu’âgé de 60 ans il a perdu son pouvoir auprès des femmes, Casanova accepte l’offre du comte de Waldstein qui l’engagea comme bibliothécaire dans son château de Dux, en Bohème.  C’est là qu’il a écrit ses mémoires et où il mourut à l’âge de 73 ans.

Malgré les efforts de son neveu, Carlo Angiolini pour faire connaître l’œuvre de son oncle, le public entretient plusieurs types d’opinions à l’égard de Casanova.  Ses admirateurs le voient comme un coureur de jupons ou un séducteur de nonnes.  D’autres le perçoivent comme un être superficiel, voire même nul.

Au palmarès des grands séducteurs de l’histoire, un seul peut rivaliser avec la renommée du Vénitien.  Mais ce qui intéresse Don Juan, garrotté par l’église, c’est plutôt de s’opposer aux lois de la religion.  Pour sa part, Casanova jouit positivement de son bonheur, sans avoir besoin de le disputer à des forces qui le lui prohibent, et c’est cette liberté suprême qui est intolérable à Don Juan. Les deux hommes forment donc deux types de bourreaux des cœurs, soit celui qui dévore et celui qui déguste les femmes.  De quel type êtes-vous?

Le passé composé, vol1, no1 (avril 2000)

© CVM, 2004