L'évolution technique des médias: tableau historique

 

par Charles de Mestral, Cégep du Vieux Montréal.

 

Pour des informations complémentaires, voir l'article : La bande sonore cinématographique: évolution technique

 

Dates

 Médias et technologies, technologies du cinéma, culture

Évolution technique du cinéma

(1) le visuel, (2) le sonore, (3) le support sonore

Exemples illustrant l'aspect sonore du cinéma

[ Extraits audiovisuels en préparation ]

 

 

 

XVe-XVIIIe siècles

1436 - Première presse à imprimer de Gutenberg.

1609 - Publication des premiers journaux ("corantos") en Allemagne.

1709 - Fondation de la revue The Tatler par Addison et Steele à Londres.

1704 - Fondation du premier journal américain publié de façon continue, le Boston News-Letter.

1789 - L'Allemand, Alois Senefelder, emploie le procédé de la lithographie pour la première fois, facilitant l'illustration graphique de revues et journaux.

 

 

 

 

1800-1860

1806 - Premier numéro du Times à Londres.

1836 - Premier instrument télégraphique de Morse.

1851 - Une cinquantaine de compagnies concurrentes de télégraphie opèrent aux É-U.

Années 1850 - Invention de presses à imprimer mécanisées, rotatives ou à plateau vertical, permettant l'impression en grandes quantités et le développement du lectorat de masse.

 

 

 

1870-89

1877 - Invention du phonographe par Edison.

1876 - Invention du téléphone par Alexander Graham Bell. Développement rapide de réseaux concurrents de téléphonie. En 1882, les profils de Bell ont dépassé le $1,000,000 aux É-U.

 

 

 

 

1890-99

1893 - Kinetoscope à l'Exposition de Chicago: Étienne Marey et Thomas Edison.

1895 - Caméra portative Lumière.

(1) Films en noir et blanc. Quelques films colorés à la main.

(2) Films dits muets, souvent avec musique exécutée en direct dans la salle.

(3)Partitions musicales en salle de cinéma.

Indications écrites pour la vitesse de projection.

 

 

1900

1900-1910 Cinéma généralisé aux É-U.

1901 - Marconi considère avoir réussi la première transmission radio entre l'Angleterre et Terre-Neuve.

Invention du principe électronique du tube à vacuum.

 

 

 

 

1910-1919

Années 1900 - Débuts de l’industrie cinématographique en Californie.

1912 - Caméra cinéma motorisée.

1913 - Chaplin employé par Sennett, comédie muette.

1910 - Première transmission par radio publique à partir de l'Opéra métropolitain de New York.

 

1915 - Birth of a Nation (D. W. Griffith). Muet. Premier film américain à grand déploiement. Représentation nostalgique du vieux Sud américain et de la guerre de Sécession.

 

 

1920-29

Années 20 - Films en couleur, Technicolor, 2 puis 3 couleurs.

1926 - Son de films sur disques, système Bell Vitaphone.

Système sonore optique allemand de film, Ergon.

1929 - Bande sonore optique synchronisée sur pellicule trouée, facilitant le montage.

Première émission radiophonique publique d'une émission annoncée d'avance en Amérique du Nord, XWA (CFCF), Montréal, 1920.

Voir : Chronology of AM Radio Broadcasting, 1900-1922

(1)Visuel: expérimentation de films en couleurs.

(2) Bande sonore:  voix, bruits, musique.

(3) Divers supports sonores: disques; bande optique. Monophoniques.

1922 - Nanook of the North, (Robert R. Flaherty), canadien, premier film documentaire, muet, montrant le vie d'Inuits à l'est de la Baie d'Hudson.

1924 - Metropolis, (Fritz Lang) célèbre film allemand muet, souvent visionné avec des bandes sonores inappropriées ajoutées plus tard.

1926 - Don Juan, Premier film avec musique synchronisée sur disques.

1927 - The Jazz Singer, premier film avec voix.

1927 - Reportages sur Lindbergh. Exemples de reportages ("newsreels") noir et blanc avec narration et musique.

1928 - Steam Boat Willy (Disney), animation avec bande sonore sophistiquée incluant effets sonores, musique et dialogue en post-synchronisation.

1928 - Un Chien andalou (L. Bunuel), muet, France, en collaboration avec Salvador Dali.

 

 

1930-39

Le standard d'équilibre de fréquences Academy curve adopté en salle de cinéma.

1935 - Eastman Kodak Kodachrome.

Esthétique fantaisiste.

Expériences de stéréophonie aux laboratoires Bell.

Dépression économique.

1939 - Hugh Lecaine, un des principaux innovateurs-fonadateurs de la musique électroacoustique, commence à travailler au Conseil National de la recherche du Canada (CNRC).

(1) Visuel: couleurs.

(2) Sonore: voix, effets sonores, musique.

(3) Support sonore: optique.

1932 - Flowers and Trees (Disney) bande animée.

1939 - Gone with the Wind (V. Flemming) effets visuels saisissants et musique romantique de Max Steiner.

1939 - Wizard of Oz (V. Flemming) bande sonore en style de comédie musicale.

 

 

1940-49

1940 - Expérience : Fantasound, système pour le film Fantasia, 2 pistes diffusées en direct sur un système avec sept canaux.. Jugé trop cher.

Deuxième Guerre mondiale (1939-1945).

1945 - Article par Vannevar Bush préfigurant la conception de l'Internet.

1947 - Invention du principe du transistor.

 

1940 - Fantasia (Disney) film accompagné d’une bande sonore (deux pistes) et d’un système sophistiqué de diffusion sonore, (Fantasound), avec jusqu’à sept pistes, transporté dans plusieurs camions.

1943 - Casablanca (Michael Curtiz), avec Humphrey Bogart, Ingrid Bergmann. Participation du compositeur Max Steiner.

 

 

1950-59

Divers systèmes de cinéma avec grand écran :

1952 - Cinerama, grand écran avec 7 canaux.

Todd A0 70mm.

1953 - Cinemascope de la 20th Century Fox, lentille anamorphique.

PanaVision, Vistavision.

Expériences : Cinéma 3D.

Chasse aux communistes à Hollywood.

1958 - Cinéma Nouvelle vague en France, Claude Chabrol, François Truffaut, Jean-Luc Godard, Alain Resnais ...

Années 50. Télévision généralisée aux É-U.

TV en couleurs aux ÉU, 54.

Disques stéréophoniques 33 1/3 tours.

1958 - Invention du principe du Circuit intégré.

(1) Visuel: grand écran.

(2) Sonore: 4 à 7 canaux sonores.

(3) Support sonore: magnétique. Il sera abandonné plus tard pour des raisons techniques

1953 - The Robe, Enregistrement en direct sur place, système Cinemascope.

1954 - Oklahoma! En Todd-AO.

1951 - The Day the Earth Stood Still, partition de Bernard Hermann.

1953 - Les vacances de M. Hulot (Jacques Tati).

1959 - À bout de souffle, Jean-Luc Godard).

1954 - Sichinin no samurai (Les sept samouraïs) (Akira Kurosawa).

 

 

1960-69

IMAX 70mm. Expo67, avec son sur bandes à part.

1960 - Films avec odeurs (Odorama). Échec commercial.

Radio FM stéréo.

TV en couleurs se répand.

Évolution socio-culturelle.

Guerre du Vietnam.

Années 1960 - Travaux par Ted Nelson et Doug Engelbert à l'origine de l'Internet.

1964 - Début de production des synthétiseurs Moog, intégrant plusieurs idées de l'innovateur électroacoustique canadien Hugh Lecaine.

1964 - Glenn Gould, pianiste canadien exceptionnel, délaisse la salle de concert, décidant de consacrer ses interprétations par le médium des disques vinyle. Il produira de nombreuses émissions de radio et de télévision dont sept ''documentaires radiophoniques contrapuntiques'', y compris The Idea of the North, 1967.

1965 - Invention Dolby A, système de réduction de bruit

(3) Support sonore: difficultés avec les bandes magnétiques sur pellicule. Abandon progressif.

1968 - C'era una volta il West, Once upon a Time in the West (Il était une fois dans l'Ouest), Italie, É-U, (Sergio Leone) avec une bande sonore magnétique qui souligne et exploite avec une économie admirable les possibilités sonores du cinéma de l’époque.

1960 - Psycho(se) (A. Hitchcock), partition musicale remarquable de Bernard Hermann, à contre-courant de la grande tradition américaine.

1963 - The Birds (A.Hitchcock) sans partition musicale. Bernard Hermann, consultant sonore.

1968 - Planet of the Apes,

Escape from the Planet of the Apes. Deux films avec des partitions musicales notables par l’anglais Jerry Goldsmith.

1966 - Persona (Ingmar Bergman) Suède. Drame psychologique intense avec utilisation admirablement économique d'éléments sonores.

1961 - L’année dernière à Marienbad (Alain Renais).

 

 

1970-79

Divers systèmes sonores cinématographiques multipistes, avec fréquences graves accentuées:

Sensurround  (1974). Avec fréquences 4 à 40 Hz à 110 -120 dB! Ex : Earthquake, Battlestar Galactica, Rollercoaster.

Dolby Stereo (1976). À l'origine, 2 pistes optiques sur film, 2 autres générées électroniquement à la projection. A Star is Born (1976), premier film avec Dolby Stereo.

Système Dolby (1977), 70mm. Baby Boom. Exemple : Star Wars (1977), 70mm, bandes sonores magnétiques, 6 canaux : droit, gauche, centre, 1 canal d’effets, 2 canaux fréquences graves (exceptionnellement).

Split Surround (1977) de Dolby, 5.1 : 3 avant, 2 derrière, gauche et droite avec un canal de fréquences graves, ex: Apocalypse Now (1979).

1974 - Eastman Kodak produit une bande sonore stéréo optique (SVA) de bonne qualité sur pellicule.

Dolby X-curve EQ, remplace le standard sonore des salles de cinéma (Academy curve) des années 30.

Autres innovations :

1970 - Dolby A, système de réduction de bruit.

Son Quad. Échec commercial.

VHS par JVC.

1975 - Betamax Sony VCR (Video Cassette recorder), bonne qualité, plus tard rejeté au profit du VHS.

1978 - disque laser Philips.

Développement des synthétiseurs.

 

(2) Son: multipiste, fréquences graves exploitées

(3) Support sonore: bandes optiques multiples avec un ou deux canaux fréquences graves.

1971 - Clockwork Orange (S. Kubrick) système de réduction du bruit Dolby employé à toutes les étapes de la production.

Sensurround System (avec basses accentuées) : Ex : Earthquake (1974).

1977 - Star Wars (G. Lucas). Système Dolby Baby Boom, effets sonores célèbres de Ben Burtt.

1979 - Apocalypse Now (Francis Ford Coppola), système sonore Split Surround, son par Walter Murch, dit sound designer (concepteur sonore).

 

 

1980-89

THX Système standard de la qualité de la diffusion sonore en sallede cinéma

1986 - Dolby SR, Technologie d'enregistrement numérique.

Video domestique.

Ordinateurs domestiques généralisés.

Technologie du câble.

 

(2) Sonore: système standard THX en salle.

1980 - The Empire Strikes Back.

1983 - The Return of the Jedi, système THX.

1982 - Bladerunner, emploi généralisé de synthésiseurs.

1982 - Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio), musique de Philip Glass, film exceptionnel d'images et de musique minimaliste.

 

 

1990-99

Moyens numériques visuels et sonores :

1990 - Kodak Cinema Digital Sound (CDS)

1990 - Travail par Tim Burners-Lee à l'origine de l'institution du World Wide Web.

1992 - Camera vidéo numérique.

1992 - Dolby Digital 5.1, enregistrement SR-D, 6 pistes.

Dolby Digital est choisi comme le standard du Digital Video Disc (DVD).

1993 - Système DTS à 6 pistes et lecteurs CD synchronisés, ex : Jurassic Park.

1993 - Sony Dynamic Digital Sound (SDDS) 7.1, Compression ATTRAQ, employée plus tard pour les Minidiscs. Ex: Last Action Hero, huit canaux sonores.

1995 - Films complets sur CD-ROM.

Manifestes Dogma 95, et Voeu de chasteté des Danois Lars von Trier et Thomas Vinterberg. Association obligatoire du son aux images.

1999 - Premier film entièrement avec caméra et supports numériques : Star Wars Episode I - The Phantom menace.

TV par câble généralisée.

 

(3) Support sonore: numérique

1993 - Jurassic Park, première bande sonore numérique à grande diffusion. Système DTS à 6 pistes et lecteurs CD synchronisés.

1997 - Titanic, partition de James Horner. Mélodies familières, orchestration riche, effets sonores notables.

1995 - Microcosmos, le peuple de l'herbe. Film sur la vie des insectes avec images, musique et bande sonore exceptionnelles.

1999 - Blair Witch Project, connu par l’Internet. Dans ce film, de piètre qualité visuelle, on ne voit pas ce que l’on craint voir et la dimension sonore joue un rôle intéressant.

 

 

2000-

Généralisation de systèmes numériques cinématographiques d'enregistrement et de génération sonores et visuels (prévisualisation et finition).

Diversification des formats DVD. En 2001 la vente d'appareils DVD dépasse celle des VCR en Amérique du Nord.

 

2001 - Castaway (Seul au monde) (Robert Zemeckis), film avec une seule mélodie, entendue peu souvent, et énormément d’effets et d’ambiances sonores.

2001 - Artificial Intelligence. Partition musicale réputée notable de John Williams.

2000 - Dancer in the Dark (Lars von Trier) Danemark. Partition notable de Björk.

 

© CVM, 2004