La tragédie grecque

 

Eschyle

Qu'un juste s'associe à des citoyens inhospitaliers, oublieux du Ciel, et le voilà fatalement pris au même filet: il succombe sous le harpon divin qui ne distingue pas!

Les Septs contre Thèbe, 610

Pour eux [les humains] il n'était point de signe sûr ni de l'hiver ni du printemps fleuri ni de l'été fertile; ils faisaient tout sans recourir à la raison, jusqu'au moment où je leur appris la science ardue des levers et des couchers des astres. (...) Allons voyons ami [Prométhée] : quel bienfait te vaut ton bienfait? Où est l'appui, le secours que t'apportent les éphémères [les humains] ? Ne vois-tu pas la débile impuissance, pareille à celle des songes, qui entrave les pas de l'aveugle race humaine? Jamais volonté mortelle ne violera l'ordre établi par Zeus.

Prométhée Enchaîné, 454-458, 544-553

Mais l'homme qui de toute son âme, célèbrera le nom triomphant de Zeus aura la sagesse suprême. Il [Zeus] a ouvert aux hommes les voies de la prudence, en leur donnant pour loi: Souffrir pour comprendre. (...) ne m'accueuille pas, ainsi qu'un barbare, genoux ployés, bouche hurlante; ne jonche pas le sol d'étoffes, pour me faire un chemin qui éveille l'envie. Ce sont les dieux qu'il faut honorer de la sorte: mortel je ne puis sans crainte marcher sur ces merveilles brodées.

Agamemnon, 174-189, 920-924