Ouvert d'esprit
Recherche Lancer la recherche

« Accueil  >  Étudiants actuels  >  

Étudiants actuels

À l'agenda

Omnivox
cegepduvieuxmontreal cegepduvieuxmtl cegepduvieuxmtl
Actualités

Les chameaux sont de retour!

En effet, les chameaux sont revenus des Açores après avoir accompli leur incroyable périple. Un projet impossible selon certains, mais qui est devenu une réalité bien concrète pour quatre personnes à mobilité réduite. Avec le soutien de dix étudiants en Techniques d’éducation spécialisée, deux professeurs et un accompagnateur, ces personnes ont réalisé quatre randonnées sur des sentiers inaccessibles au fauteuil roulant. Tantôt embarqués dans un sac à dos spécialement conçu pour ce projet, tantôt bien assis dans une joëlette, nous avons bravé ensemble les obstacles afin de démontrer que l’accessibilité universelle est importante et que, parfois, cela ne demande qu’une simple touche d’imagination et l’envie de bousculer certaines idées préconçues.

Nous avons vécu 15 jours de pur bonheur où le dépassement de soi, les rires, le partage et l’essence même de la bonté humaine nous ont tenu compagnie. Le groupe a été hébergé par une famille açoréenne pendant toute la durée du séjour, permettant à tous de découvrir la culture de cette région. Plusieurs activités touristiques étaient aussi au rendez-vous, dont une balade à haute vitesse debout dans la boite d’un camion, sur un vieux chemin de terre. Illégal au Québec, mais oh combien magique aux Açores! Naturellement, il ne faut pas oublier nos randonnées sur des sentiers avec une vue magnifique sur l’océan et la flore de l’île. Des quatre randonnées, trois avaient un niveau de difficulté considéré comme étant moyen. Toutefois, avec nos moyens de locomotion, le tout devenait rapidement difficile. En effet, il n’est pas facile de regarder cette montée qui s’installe devant nos yeux lorsqu’on porte sur le dos une personne de 50 kg! Et que dire des tournants en épingle et en descente avec une joëlette? L’espace pour tourner était quelque peu limité et, parfois, le vide nous accompagnait sur le côté. De quoi nous questionner sur ce que nous faisions à cet endroit! La distance des randonnées était variable, allant de 3 km à 7 km. Pour vous donner un exemple, notre dernière randonnée, qui fut la plus difficile, était de 3.3 km, et prend habituellement 1 h 30 pour être complétée. Nous avons terminé le tout après cinq heures de marche. Ouf!

Ce qui est génial, ce fut de constater que nous vivions tous les mêmes émotions que ce soit la peur, la persévérance ou la joie de la réussite, et ce, peu importe si nous marchions ou étions assis. Les personnes à mobilité réduite ont vécu les mêmes choses que nous et jamais il n’a été question de les laisser de côté. S’il y avait un obstacle à leur participation, nous trouvions une solution qui, très souvent, venait d’eux ou des étudiants. Nous avons même eu droit à un gardien de but en fauteuil roulant lors d’un match de soccer! Ce que nous avons retenu de cette aventure, c’est que l’Humain est à son meilleur lorsqu’il présente une diversité.

Vous pouvez suivre le récit de chaque randonnée dans ce document explicatif. Vous aurez l’occasion de voir ce projet en images, car un film viendra bonifier le tout et nous permettra de poursuivre la sensibilisation par des conférences. Ce film sera présenté par AMI-Télé dès cet automne, si tout se déroule bien. D’ici là, allez voir les photos de ce projet sur Facebook.

Je vous dis à tout bientôt, car un autre projet est déjà en gestation dans cette petite tête qui est la mienne.

Par Jean-François Martin
Professeur Techniques d’éducation spécialisée



Retour à la page d'accueil des étudiants actuels