Ouvert d'esprit
Recherche
Lancer la recherche

« Accueil  >  Formation régulière  >  Recherche au CVM  >  Programmes de subvention de la recherche au collégial

Formation régulière

Programmes de subvention de la recherche au collégial

Quels sont les programmes de subvention accessibles aux chercheurs?

Au niveau fédéral, il existe trois organismes subventionnaires de recherche : le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH),  le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Au CRSNG, les collèges et les membres du corps professoral d’un collège qui répondent aux critères d’admissibilité peuvent participer à divers programmes destinés aux collèges comme candidats ou cocandidats.

Au niveau provincial, c’est le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) qui soutient la recherche, notamment à travers la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation (SQRI 2010-2013). On trouve là aussi trois organismes de subvention, les Fonds de recherche du Québec : Culture et société (FRQ-SC), Nature et technologies (FRQ-NT) et Santé (FRQ-Santé).

Quels sont les programmes réservés aux chercheurs du collégial?

Le programme de Dégagement d'enseignement de chercheurs de collèges est un programme (conjoint MESRST-Fonds de recherche Québec) offert aux chercheurs du collégial qui souhaitent obtenir un dégagement de tâche pour participer à une équipe subventionnée par le Fonds de recherche du Québec : Culture et société (FRQ-SC).

Le Programme de recherche pour les enseignants de collège est un programme offert par le Fonds de recherche du Québec : Nature et technologies (FRQ-NT).

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) offre également des programmes réservés aux chercheurs du collégial :

Quelles sont les conditions d’admissibilité des chercheurs?

  • Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH)

Les exigences liées à l’admissibilité peuvent varier en fonction des occasions de financement.

  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)

Un candidat ou un cocandidat est un professeur qui occupe un poste ou qui a reçu une offre ferme d’une nomination au sein du collège au moment de présenter une demande. Il peut s’agir d’un poste permanent ou d’un poste de durée limitée d’au moins trois ans en sciences naturelles ou en génie. Le poste occupé doit permettre de mener des activités liées à la recherche sans la supervision d'un autre chercheur.

  • Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

Les exigences liées à l’admissibilité peuvent varier en fonction des occasions de financement.

  • Fonds de recherche du Québec - Culture et société (FRQ-SC)

Un chercheur de collège est un membre du corps professoral à temps plein d'un collège d'enseignement général et professionnel, d'un collège privé déclaré d'intérêt public ou d'une école gouvernementale qui dispense un enseignement postsecondaire. Un chercheur de collège peut également remplir une tâche de chercheur à temps plein ou à temps partiel dans un centre collégial de transfert et de technologies. Un chercheur-créateur de collège répond également à ces caractéristiques, mais sa tâche implique des activités de création ou d'interprétation. Contrairement au chercheur universitaire, détenir un doctorat n’est pas obligatoire.

  • Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage (PAREA)

Sont admissibles les membres du personnel enseignant et du personnel professionnel qui travaillent dans un établissement d’enseignement collégial depuis au moins un an au moment où ils font une demande de subvention et qui s’y trouvent toujours lorsque celle-ci est attribuée. Les chargées et chargés de cours ne sont toutefois pas admissibles. Les candidats doivent être à l’emploi de l’établissement pour la durée totale du projet.

Tout projet doit comporter la participation d’un enseignant-chercheur. Sont admissibles à participer à un projet de recherche en innovation sociale les membres du personnel enseignant et ceux du personnel professionnel de l’établissement de même que les étudiantes et étudiants inscrits dans un programme d’études pertinent à la réalisation du projet de recherche. Sont également admissibles le personnel professionnel et technique d’un CCTT de même que son personnel administratif, pour autant qu’il participe professionnellement à la recherche. Enfin, sont aussi admissibles les gestionnaires ainsi que les directeurs participant au projet à titre de chercheurs et possédant une expérience pertinente dans le domaine d’expertise du centre.

Pour obtenir une libération, le chercheur enseignant principal doit être affecté à une charge d’enseignement à temps plein annuelle.

  • Programme Soutien aux chercheurs et aux chercheuses du collégial (PSCCC)

Sont admissibles à ce programme, les membres du personnel enseignant et du personnel non enseignant qui travaillent dans un établissement collégial depuis au moins un an au moment où ils font une demande de subvention et qui s’y trouvent toujours lorsque celle-ci est attribuée. Les chargés et chargées de cours n’y sont toutefois pas admissibles.

Quels sont les programmes de subvention accessibles aux collèges?

  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)

Dans le cadre du Programme d’ICC, le demandeur est un administrateur de collège. Les membres du corps professoral d’un collège sont des participants au projet visé par la subvention.
Les collèges peuvent obtenir des fonds provenant de quatre types de subventions offertes dans le cadre du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC). Les subventions accordées peuvent appuyer des activités de recherche appliquée dans divers secteurs comme la santé, les sciences naturelles, le génie, les sciences sociales et les sciences humaines :

Le Fonds collège-industrie pour l'innovation vise à renforcer la capacité des collèges à soutenir l'innovation dans les entreprises. Ce fonds permet de mettre à la disposition des collèges des infrastructures de recherche de pointe et pertinentes pour le secteur privé, afin de favoriser les partenariats avec ce secteur dans un domaine précis d'importance stratégique pour l’établissement.