Projet Sénégal en Santé

Présentation du stage au sénégal

Pour plus d'information, consultez la présentation générale (PDF) qui vous permettra de prendre conscience de ce qui vous attend là-bas.

Nos principaux partenaires Sénégalais

Vous trouverez ici la liste de nos lieux de stages au Sénégal ainsi qu’une description détaillée des problématiques particulières de chaque emplacement. Bien que les maladies diffèrent d’un endroit à l’autre, tous ont besoin d’une aide urgente.

LALANE ET DE DIASSAP

Ce dispensaire est situé à Lalane et un autre à Diassap (soins ambulatoires et à domicile).

Problématique de santé : soins de plaies (ulcères diabétiques, brûlures, gale, infection), maladies de peau, problèmes digestifs (amibe, gastro, diarrhée, malnutrition, vomissement), diabète, HTA, SIDA et paludisme.

BABACK

Ce dispensaire est le plus éloigné de nos dispensaires. C’est un milieu de brousse. L’hébergement est situé chez les religieuses près du dispensaire.

Problématique de santé : semblables à Lalane et à Diassap. Aussi, on y retrouve une maternité (accouchement, suivi de grossesse, pesée de bébés, vaccination, contraception, nutrition avec journées thématiques dans la salle communautaire).

KEUR-MOUSSA

Ce dispensaire est situé à environ 25 minutes de voiture de Thiès. au village de keur-Moussa. L’hébergement est situé chez les religieuses près du dispensaire.

Problématique de santé : problématiques de brûlure, maladie de peau, paludisme, malnutrition et infections.

STE-ANNE

Ce dispensaire est situé dans la ville de Thiès, il dessert toutes les clientèles mais elle est reconnue pour avoir une clientèle pédiatrique importante. Les infirmiers effectuent souvent des soins de plaies et réalisent des soins à domicile si le client est démuni et incapable de se déplacer.

Les dispensaires ont généralement été construits par le diocèse de Thiès. Les dispensaires de Keur-Moussa, Koudiadienne, Sainte-Anne et Fandène sont dirigés par une infirmière diplômée de l'État. Les dispensaires sont ouverts de 9 à 13 heures et on y traite environ 50 patients par jour. Les pathologies les plus rencontrées sont le paludisme et l'asthme, en période d'hivernage, les dermatoses, les problèmes gynécologiques et la diarrhée. À Keur-Moussa, le personnel infirmier fait la prévention du VIH et de la tuberculose dans les villages avoisinants.

Milieux de stage