COLLECTION PRISE 1

Petit roman noir mis en pièces par
l'assassin lui-même

No 24

Jaïmé Dubé


PRÉAMBULE

En 1793, Lewis publie Le Moine, un livre qui restera parmi les classiques du roman noir. L'auteur y raconte le destin d'un franciscain, Ambrosio, perverti par une jeune fille s'adonnant divinement à la harpe et à la sorcellerie. Le roman se termine lorsque le moine signe, de son propre sang, un pacte avec le Diable, se retrouvant anéanti par Lucifer dans un supplice calqué sur celui de Prométhée.

D'une part, j'ai trouvé ce classique assez ennuyeux malgré un synopsis prometteur; d'autre part, depuis cette lecture, je n'ai pas réussi à trouver une définition satisfaisante de ce qu'est un roman noir. J'ai donc décidé d'en fabriquer un. Cependant, en m'enfonçant dans l'obscurité, j'ai bientôt compris que mon travail ne tenait pas seulement de la création...

Pour leurs conseils judicieux, je tenais ici à remercier Lewis, Borges, Lovecraft, Balzac, Poe, Gainsbourg, O'Blivion et son assassin. Merci aussi à Gabriel Coutu-Dumont pour ses illustrations, à l'équipe du Canif et surtout à Carole David pour ses encouragements et pour avoir osé faire l'exception.



TEXTE INTÉGRAL EN PDF



Retour aux publications Automne 1997