Objectifs

Objectifs

Afin de favoriser la qualité et le développement de ses programmes, le cégep du Vieux Montréal fait de la recherche une de ses grandes préoccupations.

Depuis de nombreuses années déjà, les travaux des chercheuses et des chercheurs ont des répercussions positives, notamment sur :

  • La réussite éducative
  • Les pratiques pédagogiques
  • Le développement professionnel des enseignantes et des enseignants
  • Le rayonnement du Cégep

 

En favorisant le développement de la recherche et de l’innovation, le CVM continue de soutenir la recherche en vue d’offrir des programmes de qualité, d’en assurer le développement, et ce, tout en demeurant ouvert aux besoins changeants.


Fonctionnement

Le cégep du Vieux Montréal reçoit et gère des subventions de recherche provenant de nombreux programmes, dont ceux des grands fonds de recherche, mais il collabore également à des projets dont les chercheuses et les chercheurs principaux sont affiliés à d’autres établissements.

  • Des enseignantes et des enseignants ainsi que des professionnelles et des professionnels du Cégep font de la recherche à titre de :
    • Cochercheuses et cochercheurs
    • Collaboratrices et collaborateurs
    • Chercheuses et chercheurs associés dans différents projets ou groupes de recherche
  • L’expertise du CVM est également reconnue en matière d’encadrement et de services offerts aux étudiantes et aux étudiants en situation de handicap. Il développe ce créneau notamment grâce au Centre de recherche pour l’inclusion des personnes en situation de handicap (CRISPESH), centre collégial de transfert de technologie sur les pratiques sociales novatrices (CCTT-PSN) affilié au cégep du Vieux Montréal et au Collège Dawson.
  • Le CVM abrite aussi le siège social de l’Association pour la recherche au collégial (ARC). Cette association travaille au développement de la recherche dans les établissements d’enseignement collégial.

 

Si vous souhaitez soumettre un projet de recherche, consultez la page Comment mener une recherche au CVM.


Pour plus d'informations

Pour toute information supplémentaire sur la recherche au cégep du Vieux Montréal, pour solliciter des participantes et des participants ou pour développer des collaborations, communiquez avec :

Maxime St-Onge

Conseiller pédagogique
mstonge@cvm.qc.ca

Comment mener une recherche ou solliciter des participantes et des participants au CVM

Comment mener une recherche ou solliciter des participantes et des participants au CVM

Afin de respecter les politiques institutionnelles de la recherche, toute recherche menée au sein du cégep du Vieux Montréal, ou en son nom, doit obtenir une évaluation de convenance institutionnelle positive et, le cas échéant, un certificat éthique de la part du comité d’éthique de la recherche du cégep du Vieux Montréal.

Par la suite, une entente sera signée entre les parties pour préciser les modalités de réalisation de la recherche.

  • En premier lieu, vous devez remplir le Formulaire de convenance (Word) et l’envoyer par courriel à Maxime St-Onge , conseiller pédagogique : mstonge@cvm.qc.ca.
  • La convenance est évaluée en fonction de :
    • La faisabilité
    • La capacité du Collège à répondre aux attentes des chercheuses et des chercheurs
    • La contribution aux orientations et aux objectifs de recherche du Collège
  • Toute demande de recherche ne nécessitant pas la participation d’êtres humains doit obtenir une évaluation de convenance institutionnelle positive en vue d’établir une entente avec le CVM.
  • Les projets ayant reçu du financement, à la suite d’une évaluation par un comité scientifique composé de pairs, ainsi que les projets de thèses ou de mémoires évalués positivement par leur établissement, peuvent être soumis tels quels.
  • Les chercheuses et les chercheurs souhaitant mener une recherche sans la participation d’êtres humains au CVM doivent fournir leur projet de recherche complet, incluant :
    • L’état de la question
    • Le cadre théorique
    • Les objectifs
    • La méthodologie
    • Le plan d’analyse
  • Tout document jugé pertinent par les chercheuses et les chercheurs peut être ajouté à la demande.
  • L’évaluation d’une demande se fait généralement dans les deux semaines qui suivent la réception du projet. Si le Collège accepte, une entente stipulant le protocole de collaboration sera signée. Autrement, les chercheuses et les chercheurs seront informés par courriel des raisons pour lesquelles le CVM refuse de donner suite à la demande.

Recherche avec la participation d’êtres humains

Les recherches prévoyant la participation d’êtres humains (entrevues, questionnaires, etc.), et ce, qu’il s’agisse d’étudiantes et d’étudiants, d’enseignantes et d’enseignants ou de tout autre membre de la communauté du CVM, doivent obtenir une évaluation de convenance institutionnelle positive ainsi qu’un certificat éthique de la part du comité de la recherche du cégep du Vieux Montréal.

  • Tout comme pour les projets ne nécessitant pas la participation d’êtres humains, les chercheuses et les chercheurs doivent soumettre leur projet de recherche complet, incluant :
    • L’état de la question
    • Le cadre théorique
    • Les objectifs
    • La méthodologie
    • Le plan d’analyse
  • Les projets ayant reçu du financement, à la suite d’une évaluation par un comité scientifique composé de pairs, ainsi que les projets de thèses ou de mémoires évalués positivement par leur établissement, peuvent être soumis tels quels.
  • Les recherches soumises à l’évaluation éthique doivent inclure :
    • Les instruments utilisés pour la collecte de données
    • Les documents d’information destinés aux participantes et aux participants
    • Les formulaires de consentement
    • Les modalités de conservation des documents et des données
    • Les certifications éthiques et les autorisations des organismes partenaires (le cas échéant)
  • Lors du dépôt d’un projet pour évaluation, les chercheuses et les chercheurs doivent s’assurer que leurs noms, prénoms et affiliations sont clairement mentionnés.
  • Tout document jugé pertinent par les chercheuses et les chercheurs peut être ajouté à la demande.
  • Lorsqu’un projet reçoit une évaluation de convenance institutionnelle positive en fonction de la faisabilité, de la capacité du Collège à répondre aux attentes des chercheuses et des chercheurs ainsi que de la contribution aux orientations et aux objectifs de recherche du Collège, il est transmis au comité d’éthique de la recherche, et ce, généralement dans les deux semaines qui suivent le dépôt du projet. L’évaluation se tient alors à la prochaine rencontre prévue au calendrier du comité.
  • L’entente entre le Collège et les chercheuses et les chercheurs stipulant le protocole de collaboration, dans le cas d’une recherche avec la participation d’êtres humains, ne peut être signée si le projet n’a pas reçu une réponse positive de certification éthique de la part du comité d’éthique de la recherche du CVM. L’entente sera signée à la suite de la réception du certificat éthique qui sera transmis aux chercheuses et aux chercheurs ainsi qu’aux responsables de la recherche du Collège.
  • Toute recherche ayant reçu un certificat éthique de la part du comité d’éthique de la recherche du CVM doit faire l’objet d’un suivi avec le comité. Pour ce faire, la chercheuse ou le chercheur doit remplir et soumettre annuellement le formulaire de suivi au comité d’éthique de la recherche. Il est à noter que le comité peut exiger des rapports d’étape si les projets de recherche présentent un risque plus que minimal ou s’il y a une augmentation du risque en cours de recherche.

Chercheuses et chercheurs

Chercheuses et chercheurs

April Passi, Personal Narratives, Plurilingual Identity, ans Language Acquisition : A comprehensive literature review, Subvention de recherche et d’innovation PERFORMA (2020-2021)

Caroline Adam, Les effets du logement social sur les trajectoires de vie, les capitaux et l’accessibilité aux ressources des locataires : étude comparative de quatre programmes québécois, FRQ-SC (2020-2022)

Christine Morin et Julien Archambault, Autonomisation enseignante grâce à l’élaboration et l’appropriation d’une approche réflexive et métacognitive de l’inclusion au collégial, CRISPESH, PAREA (2020-2023)

Danielle Viens, Élaboration de principes directeurs pour optimiser les retombées des séjours linguistiques sur l’apprentissage des langues. Projet financé par le Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA) (2019-2022) avec Brett Fischer

Emmanuelle Marceau, Regroupements stratégiques, Centre de Recherche en Droit Prospectif, sous la direction de Vincent Gautrais, UdM, FRQ-SC (2021-2028)

François Régimbal, Soutien aux infrastructures de recherche des Instituts et des Centres affiliés universitaires pour la programmation portant sur Institut de première ligne en santé et services sociaux de Montréal – CSSS Jeanne-Mance, FRQ-SC (2015-2022)

Mildred Dorismond et Karine Mekkelholt, Analyser les pratiques de supervision pour favoriser un meilleur encadrement des stagiaires en soins infirmiers ayant un trouble d’apprentissage, CRISPESH, PAREA (2020-2022)

Mohamed Benhaddadi, direction d’étudiantes boursières : Marie-Philippe Paquet-Brisebois, Développement d’un outil de calcul automatisé de l’efficacité énergétique dans les pompes centrifuges à débit variable, Bourse étudiante pour stage de recherche au niveau collégial Mitacs (2020-2021)

Mohamed Benhaddadi, direction d’étudiantes boursières : Vanessa Chipman, Mesures expérimentales de l’efficacité énergétique dans les pompes centrifuges à débit variable, Bourse étudiante pour stage de recherche au niveau collégial Mitacs (2020-2021)

Nathalie Vézina, Renforcer les capacités d’apprentissage des étudiants ayant un TDAH à l’aide d’une intervention cognitivo-comportementale, CRISPESH, PAREA (2020-2023)

Paul Turcotte, Évelyne Pitre et Cédric Lamathe, Mesurer l’impact des TICE sur le niveau d’anxiété des étudiant.e.s, CRISPESH, PAREA (2019-2022)

Pierre-Olivier Ouellet, enseignant-chercheur au département d’histoire de l’art

Raphael Canet, Soutien aux équipes de recherche pour la programmation scientifique intitulée Les études culturelles et littéraires sur la planétarité : Pratiques, épistémologies et pédagogies transformatrices, sous la direction de Heike Härting (UdM), FRQ-SC (2021-2024) Raphael Canet – profil LinkedIn

Sophie Mathieu, Ph. D., enseignante-chercheuse au département de sociologie, https://sophiemathieu.ca/

Sylvie De Saedeleer, Gestion de crise et réussite scolaire : la pandémie de la COVID-19 dans les cégeps, PAREA (2021-2024)

Victor Drouin-Trempe, Vers des environnements propices à la formation de citoyennes et citoyens numériques responsables en enseignement supérieur, Action concertée, sous la direction de Frédérick Bruneault (Cégep André-Laurendeau), FRQ-SC (Hiver 2021)


Centre de recherche pour l'inclusion des personnes en situation de handicap (CRISPESH)

Le Centre de recherche pour l’inclusion des personnes en situation de handicap (CRISPESH) est un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) en pratiques sociales novatrices, né d’un partenariat entre le Cégep du Vieux Montréal et le Collège Dawson.
Sa mission est de contribuer à l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société québécoise en accompagnant les organisations dans l’avancement des connaissances, le développement et la promotion de pratiques sociales novatrices.
Le Centre a été reconnu en octobre 2010 par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), maintenant le Ministère de l’Enseignement Supérieur.
En juillet 2015, le cégep du Vieux Montréal et le collège Dawson confiaient la gestion du CRISPESH à un organisme à but non lucratif du même nom créé dans le but de réaliser le mandat du Centre.
Le CRISPESH fait partie du Synchronex, un regroupement de 59 CCTT réunissant plus de 1000 experts à travers le Québec qui se dédient à l’innovation au moyen de la recherche appliquée et du transfert.


Affiliations des chercheurs et chercheuses du Collège

Voici les groupes de recherche présentement en activité au CVM.

Processus d’approbation d’un projet de recherche faisant appel à des participantes et des participants humains

Processus d’approbation d’un projet de recherche faisant appel à des participantes et des participants humains

  • Les chercheuses et les chercheurs qui souhaitent entreprendre un projet de recherche faisant appel à des participantes et des participants humains doivent soumettre au Cégep les informations et les documents pertinents afin qu’il évalue la convenance institutionnelle.
  • Après acception, le Cégep transmet au secrétaire du Comité d’éthique de la recherche (CER) tous les documents liés au projet de recherche au moins deux semaines avant la rencontre du CER.
  • Après réception du certificat éthique délivré par le CER à la chercheuse ou au chercheur, le Collège signe avec cette dernière ou ce dernier une entente de collaboration qui autorise officiellement la réalisation du projet.

Composition du comité

  • François Régimbal, président (membre ayant une expertise pertinente dans les méthodes, les domaines et les disciplines de recherche relevant de l’autorité du CER)
  • Emmanuelle Marceau (membre versée en éthique)
  • Suzanne Pitre, secrétaire (membre ayant une expertise pertinente dans les méthodes, les domaines et les disciplines de recherche relevant de l’autorité du CER)
  • François Bastien (membre ayant une expertise pertinente dans les méthodes, les domaines et les disciplines de recherche relevant de l’autorité du CER)
  • Sabrina Cacchione (membre de la communauté n’ayant aucune affiliation avec l’établissement)

Rencontres du comité

Le CER se rencontre plusieurs fois par année. Les dates sont fixées en fonction des demandes reçues, dans les plus brefs délais.

Les politiques

Les politiques