COLLECTION PRISE 1

Temps dit quâ ?

No 33
Marie Auger-Méthé, Mélanie Bergeron et Caroline Cyr


PRÉAMBULE

Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire? Est-ce du dadaïsme, da, da, da, da?

Eh non, le « quâ » est utilisé à la place de « quoi » ! Il représente aussi le chiffre quatre qui reflète le nombre d'éléments, sujets et titres de nos poèmes. "Temps", mis à la place de « t'en », est un facteur qui influence les quatre éléments. « Mot » et « dit »représentent le médium de nos études et de notre projet.

Ces mots qui nous entourent cachent derrière leur code lettré une infinité d'interprétations. L'esprit créateur du lecteur est laissé libre dans son vaste imaginaire. En plus du commun noir sur blanc de notre recueil, nous explorons avec l'écriture, la calligraphie, le visuel, la texture et les silences entre les lignes, ainsi que les images inconscientes que provoque l'écriture chez le lecteur. Par la poésie, déjà, nous jonglons avec le quotidien des mots, mais par le médium de l'exposition, nous élargissons l'usage littéraire. Nous voulons aussi expérimenter le mot dit par une lecture de nos poèmes, où un interprète ajoutera une autre dimension à la voix de nos écrits.
Notre recherche prendra forme dans une soirée organisée par 13 finissants de création littéraire du cégep du Vieux Montréal. Oméga est un rendez-vous avec la littérature au Café Ludik le 30 avril 2000.



TEXTE INTÉGRAL EN PDF



Retour aux publications Hiver 2000