Santé et services psychosociaux

Des services qui vous permettent de discuter de votre situation personnelle ou scolaire, de votre santé physique, mentale ou sexuelle.

Qu’il s’agisse de préoccupations, de difficultés personnelles ou de détresse psychologique, l’équipe de psychologues peut vous offrir une aide ponctuelle de courte durée. Les services sont gratuits et confidentiels. 

Qu’il s’agisse de préoccupations, de difficultés personnelles ou de détresse psychologique, l’équipe de psychologues peut vous offrir une aide ponctuelle de courte durée. Les services sont gratuits et confidentiels.

Le service de psychologie peut :

  • Vous diriger vers des ressources externes, au besoin
  • Vous offrir des informations sur la prévention
  • Vous prêter des livres traitant de différentes thématiques psychologiques
  • Offrir un soutien et un encadrement personnalisé aux personnes qui ont un trouble de santé mentale (TSM)

 

Demande de consultation ou d’information

Heures d’ouverture :

  • Lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30 (15 h 30 le vendredi)


Équipe du service de psychologie

Technicienne en travail social

Psychologues

La sexologue peut vous offrir une aide ponctuelle de courte durée. Les services sont gratuits et confidentiels.

Qu’il s’agisse de préoccupations ou de difficultés d’ordre relationnel ou sexuel ou encore liées à l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou les violences sexuelles, le Service de sexologie peut vous offrir une aide ponctuelle de courte durée. Les services sont gratuits et confidentiels.

Le service de sexologie offre :

  • Des consultations individuelles, en ligne ou en présentiel
  • Des activités de sensibilisation et prévention
  • Des présentations en classe sur différents thèmes sexologiques
  • Une expertise en sexologie pour vos différents projets ou travaux scolaires
  • Une transition vers des ressources externes, au besoin

Demande de consultation

  1. Téléchargez, enregistrez sur votre poste et remplissez le formulaire de demande de consultation en sexologie (PDF)
  2. Envoyez votre formulaire par courriel à saesexologie@cvm.qc.ca
  3. Lisez le formulaire de consentement (PDF)

Pour plus d’informations

saesexologie@cvm.qc.ca
Facebook : CVM Le Va-et-Vient Sexologique
Instagram : Sexologie CVM
Local : A3.32 (Services aux étudiantes et étudiants)


Isabelle Beauchesne

Sexologue
ibeauchesne@cvm.qc.ca
514 982-3437, poste 2859


Fre Lépine

Stagiaire en sexologie

Myriam Daguzan Bernier
Stagiaire en sexologie

 

Les courriels sont lus uniquement par le service de sexologie et sont traités en toute confidentialité.

RADAR est un service d'aide par et pour les étudiantes et étudiants.

RADAR est un service d’aide par et pour les étudiantes et étudiants.

Si vous éprouvez des difficultés, cherchez des références ou avez simplement besoin de parler à quelqu’un, les étudiantes-intervenantes et les étudiants-intervenants de RADAR sont là pour vous. Ils connaissent les ressources du Cégep et à proximité et se feront un plaisir de vous renseigner ou de vous diriger vers les services appropriés à votre situation.

Découvrez RADAR par le biais de notre capsule d’information!

 

Valeurs

  • Respect de la dignité de chacune et chacun dans une approche axée sur le développement intégral de la personne
  • Confidentialité
  • Justice sociale
  • Humanisme
  • Professionnalisme

Aide et services offerts

  • Service d’écoute et de référence
  • Groupe d’entraide et activités pour les parents étudiants afin de les aider dans la conciliation famille-études
  • Créer des échanges chez les étudiantes et étudiants dont les conditions de vie favorisent l’isolement (exemple : parents étudiants)
  • Aide technique si vous vivez des difficultés financières ou de logement
  • Organisation de diverses activités de prévention et de sensibilisation (la semaine de prévention de la toxicomanie, la journée de prévention du SIDA et autres ITS, la semaine de prévention du suicide, la semaine de la santé, la journée de lutte contre l’homophobie)

 

Pour plus d’informations

Courriel : radar@cvm.qc.ca

MIO : RADAR Communications

Local : A3.49

Facebook : RADAR CVM

Instagram : @radarcvm

Coordonnées de votre CIUSSS et service d'urgence

Le service infirmer de consultations sur place est temporairement suspendu.

Coordonnées de votre Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux

Vous pouvez avoir accès gratuitement à des soins de santé à la Clinique Jeunesse du CLSC des Faubourgs (25 ans et moins) située au 66, rue Sainte-Catherine Est, à environ huit minutes de marche du Cégep. Téléphonez au 514 527-2361 pour vérifier les disponibilités. On y offre également des consultations sans rendez-vous.

Pour connaître les coordonnées du CLSC de votre secteur, consultez le Portail santé mieux-être.


Joindre le service d’urgence

Composez le 5555 de n’importe quel téléphone interne ou après avoir composé le numéro général du Cégep (514 982-3437).

De plus, 70 interphones d’urgence (boîtiers rouges) sont reliés directement au poste de sécurité. Ils sont localisés à différents endroits dans l’établissement, notamment aux abords des ascenseurs de chaque étage. Les agents de sécurité sont en mesure d’évaluer la gravité de la situation et d’intervenir rapidement.

Si vous vivez ou pensez vivre du harcèlement et de la violence, le cégep du Vieux Montréal vous offre un service qui vous permet de parler de votre situation dans le respect et la confidentialité

Si vous vivez ou pensez vivre du harcèlement et de la violence, le cégep du Vieux Montréal vous offre un service qui vous permet de parler de votre situation dans le respect et la confidentialité.

 

Qu’est-ce que le harcèlement ?

Le harcèlement psychologique est le fait d’avoir à l’égard d’une personne des propos ou des comportements qui visent à l’intimider, à l’humilier, à la dénigrer, à la dévaloriser ou à la dominer. Le harcèlement peut être fondé sur le sexe, la langue, la religion, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle, l’identification au genre, les convictions politiques, etc. Il est, de manière générale, caractérisé par des gestes répétés. Par contre, un événement isolé peut aussi être considéré comme du harcèlement psychologique.

 

Exemples de manifestations

Le harcèlement psychologique peut se trouver dans :

  • Les messages textes dégradants
  • Les regards dévalorisants
  • Les commentaires humiliants sur les médias sociaux
  • Les appels téléphoniques importuns
  • Les remarques désobligeantes
  • L’isolement volontaire d’une personne : l’ignorer, l’éloigner, lui interdire de parler aux autres
  • Les menaces et les agressions envers une personne : hurler, la bousculer, endommager ses biens, etc.

Pour déposer une plainte, vous devez remplir le formulaire suivant: Formulaire de plaintes en vertu de la Politique visant à prévenir et contrer toute forme de violence et de harcèlement.

 

Le harcèlement sexuel, pour sa part, se caractérise par des propos ou des comportements qui ont une connotation sexuelle. Il est, de manière générale, caractérisé par des gestes répétés. Par contre, un événement isolé peut aussi être considéré comme du harcèlement sexuel.

 

Si vous vivez ou pensez vivre du harcèlement et de la violence, communiquez avec :

  • Manon Léveillée, psychologue (pour les étudiantes et étudiants et membres du personnel)
    Local A3.48b
    514 982-3437, poste 2131
    maleveillee@cvm.qc.ca
  • Les étudiants intervenants de RADAR (pour les étudiantes et étudiants)
    Local A3.32a
    514 982-3437, poste 2492
    radar@cvm.qc.ca

 

Le cégep du Vieux Montréal traitera la demande rapidement et en toute confidentialité. Si vous souhaitez porter plainte, certaines personnes en seront informées, par exemple la personne accusée de harcèlement, la personne-ressource et la personne responsable du traitement des plaintes.

Dans un objectif de sensibilisation et de prévention, le Cégep s’est doté de la Politique visant à prévenir et à contrer toute forme de harcèlement et de violence.

Les violences sexuelles, sous toutes leurs formes, sont inacceptables et les conséquences de celles-ci sont toujours dévastatrices pour les personnes qui en sont l’objet. 

Les violences sexuelles, sous toutes leurs formes, sont inacceptables et les conséquences de celles-ci sont toujours dévastatrices pour les personnes qui en sont victimes.

Que sont les violences sexuelles ?

Elles désignent toutes formes de violence commises par le biais de comportements sexuels ou qui ciblent la sexualité.

Cette notion s’entend également de toutes autres inconduites qui se manifestent notamment par des gestes, paroles, écrits, comportements ou attitudes à connotation sexuelle non désirés, incluant celles relatives aux diversités sexuelles ou de genre, exprimées directement ou indirectement, y compris par un moyen technologique.

Elle inclut notamment :

  • L’agression sexuelle
  • Le harcèlement sexuel
  • Le cyberharcèlement sexuel
  • L’exploitation sexuelle
  • L’inconduite sexuelle

Cette définition s’applique peu importe :

  • L’âge, le sexe, le genre, l’origine ethnoculturelle, la religion, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre des personnes impliquées (personne signalante, plaignante, témoin ou mise en cause)
  • Le type de geste à caractère sexuel posé et le lieu ou le milieu de vie dans lequel il a été fait
  • La nature du lien existant entre les personnes impliquées

Qu’est-ce que le consentement ?

C’est l’accord explicite, libre et volontaire d’une personne à se livrer à une activité sexuelle.

Le consentement peut être retiré en tout temps et il est invalide dans les cas suivants :

  • L’accord est manifesté par des paroles ou par le comportement d’un tiers
  • La personne est incapable de le formuler, notamment parce qu’elle est intoxiquée par des drogues ou de l’alcool ou inconsciente
  • Le consentement de la personne est obtenu par abus de confiance ou de pouvoir
  • La personne manifeste, par ses paroles ou son comportement, l’absence d’accord à l’activité sexuelle
  • Après avoir consenti à l’activité, la personne manifeste, par ses paroles ou son comportement, l’absence d’accord à la poursuite de celle-ci

Vous vivez ou avez vécu une situation de violence à caractère sexuel ou vous avez été témoin d’une telle situation?

Voici comment procéder pour faire un signalement ou porter plainte :

  • Étudiante ou étudiant (victime ou témoin) : Service de sexologie OU Coordination des services aux étudiants
    Texto : (438) 800-8689
    Courriel : jeveuxenparler@cvm.qc.ca
    En personne : Local A3.32
  • Membre du personnel (victime ou témoin) : Coordination des ressources humaines
    Courriel : plainteharcelement@cvm.qc.ca
    En personne : Local A5.89
  • Personne ni étudiante, ni à l’emploi du Collège (victime ou témoin) : Coordination des affaires corporatives
    Courriel : affairescorporatives@cvm.qc.ca
    En personne : Local A5.79

Consultez ce schéma de processus de signalement et de plainte en format PDF.

Pour une plainte, vous devrez remplir le formulaire suivant : Formulaire de plainte – Violences à caractère sexuel (DOC)


Ressources et références

Des ressources et références sont disponibles pour les membres du personnel et les étudiantes et étudiants qui vivent, ont vécu ou sont témoins d’une situation de violence sexuelle.

Ressources et références pour les étudiantes et étudiants

Ressource externe (24/7, confidentiel et gratuit)

Ressources internes

 

Ressources et références pour  le personnel

Ressources externes (24/7, confidentiel et gratuit)

Ressources internes

 

Mesures applicables aux relations intimes impliquant une relation pédagogique, d’aide ou d’autorité (code de conduite)  

Le cégep du Vieux Montréal interdit toute forme de relation intime entre les membres du personnel et les étudiantes et étudiants du cégep sans égard à l’âge, lorsqu’il y a une relation pédagogique, d’aide ou d’autorité ou si l’une de ces relations est susceptible de se développer dans l’avenir parce ce que ces relations ne peuvent garantir la présence d’un consentement totalement libre et volontaire.

Relation pédagogique : relation qui a pour but de former, de faire apprendre et d’instruire.

Relation d’aide : relation d’accompagnement psychologique et professionnel d’une personne en demande de soutien ou en situation de détresse.

Relation d’autorité : situation où une personne détient un pouvoir d’exiger, de diriger, d’évaluer ou de superviser une autre personne. Elle existe en tout temps dans une relation entre une enseignante ou un enseignant et une étudiante ou un étudiant.

 

Pour prévenir et combattre les violences sexuelles, le Cégep s’est doté de la Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel.